Allemans Agnac Frémauret


 

  se situe au Nord-Est du département et dépend de l'arrondissement de Villeneuve-sur-Lot.

Il est limité au Nord par le Département de la Dordogne, à l'Est par le canton de Duras et à l'Ouest par celui de Castillonnès.
 
  En 1880, l'inventaire de M. de Sevin Talives signalaient vingt-sept moulins à vent sur ce canton. En 1997, dix ont été repérés dont trois possèdent une couverture.

Des neuf moulins à vent actifs jusqu'à la fin du XIXème siècle, il ne reste que quelques vestiges à l'image de celui de Montignac de Lauzun, perdu dans les ronces.

  Le canton est arrosé par deux principaux cours d'eau, le Dropt et la Dourdène.
En 1899, l'inventaire dressé par les Ponts et Chaussée, ne relevant que les moulins présents sur les cours d'eau non navigables, ne mentionne donc pas ceux situés sur le Dropt.

Onze moulins étaient signalés sur la Dourdène. En 1997, cinq ont été retrouvés dont la fonction était la mouture du blé. Un de ces moulins utilisait aussi la force de l'eau pour faire fonctionner une scierie.
Deux moulins se situent sur le cours du Dropt dit "navigable" à la fin du XIXème siècle, parmi eux une seule ancienne minoterie (Allemans).

Du moulin médiéval à la minoterie du XXème siècle, le canton de Lauzun est marqué par la pérennité de l'utilisation de la force hydraulique et l'évolution de l'outil de travail selon les besoins économiques de l'époque.
 



Le moulin d'Agnac
Le moulin d'Allemans
Le moulin de Frémauret