Liens
plan du site
Conseil général
Contact
Accueil Archives Présentation Activités pour les classes Mallettes pédagogiques "Au fil du temps" Ateliers  

Supports d'écriture

Outils et instruments
d'écriture

Les encres

Styles d'écriture

Les livres, les reliures

Textes de l'Agenais

Exercices

Liste des documents
suivant leurs cotes


Textes et écritures au Moyen Age en Agenais

Instruments de marquage
.......................

Le calame en bambou
C’est un des plus ancien outil de l’écriture.
Il s’agit d’un roseau taillé qui sert de pinceau pour tracer les lettres avec une encre à base de terre et de suie.
Taillé en biseau, le calame laissait des traces triangulaires dans l’argile qui, durcies au soleil ou cuite au four, préservaient les caractères. Les grecs introduisirent la fente dans la pointe qui permit de retenir l’encre.
Le calame fut utilisé durant tout le Moyen Age.

Le stylet
Instrument pointu en métal, os ou ivoire pour écrire sur la cire, muni à l’autre extrémité d’une palette servant à gratter ou écraser la cire.
Il permettait aussi de graver, en creux, sur parchemin les lignes à écrire.

Le pinceau
Les premiers, utilisés par les scribes égyptiens, étaient des morceaux de joncs fibreux dont l’extrémité, écrasée ou mâchonnée, était trempée dans l’encre pour écrire sur les papyrus. Ils utilisaient aussi des pinceaux épais de tiges de papyrus entrelacées pour écrire sur des supports plus volumineux (murs, tombes, statues).
Le savant chinois Meng Tian aurait inventé vers 250 avant J.-C. le pinceau en poils de chameaux. Ceci permit d’écrire sur la soie.
C’est sans aucun doute l’outil le plus difficile à manier.

La plume d’oiseau (canard, dindon, cygne, coq, oie,...)
Elle fut et demeure l’outil de la calligraphie par excellence car elle permet toutes les nuances.
Elle fut utilisée dès le VIe siècle avec l’apparition du papier. Mais la diffusion de l’onciale reste liée à l’usage de la plume.
Elle est fendue pour permettre l’écoulement régulier de l’encre. Elle est affûtée fréquemment pour conserver à l’écriture toute sa finesse. Mais elle est d’une extrême souplesse.

La corne de taureau
Elle sert d’encrier.

Le pupitre
Il permet d’écrire assis et de mieux soigner le travail. Il implique, par contre, un parfait dosage de l’encre.

La plume métallique
Certes elle est plus rigide que la plume animale, mais elle n’a pas besoin d’être taillée.
Elle est antérieure à la plume animale, mais elle ne s’implanta réellement qu’au XVIIIe siècle, en Angleterre, et ne se généralisa en Europe qu’au XIXe siècle. Toutefois, au XVIIe siècle, les écoles jansénistes l’adoptent.

Le crayon
Son usage sous diverses formes (pastel, fusain, craie, graphite, sanguine...) ne se répandra qu’à partir de la fin du XVIIIe siècle.

Le stylo
Le porte plume réservoir fut inventé en 1884 par le new-yorkais Waterman : c’est l’encre qui va à la plume !
Le stylo à bille fut inventé en 1949 par le baron Bich, puis diffusé à partir de 1953. Il connaît un immense succès lié à son prix et à sa facilité d’utilisation.

Le feutre
Inventé dans les années 1960 par les japonais, il permet toutes les excentricités de forme et de couleurs.
   
 

Outils et instruments d'écriture


Instruments de marquage

Instruments de réglage

Instruments de correction
et de taille


Matériel de rangement






       
 
[ accueil archives ] [ présentation ] [ activités pour les classes ]
[ mallettes pédagogiques ]
[ au fil du temps ]
[ liens ] [ plan du site ] [ conseil général ] [ contact ]