Liens
plan du site
Conseil général
Contact
Accueil Archives Présentation Activités pour les classes Mallettes pédagogique "Au fil du temps"    

Les préfets en
Lot-et-Garonne
200 ans
d’histoire


Introduction sur le sujet

Le dossier
personnel d'un
préfet du XIXe
siècle

Quelques éléments
pour exploiter le
texte en classe

Un exemple des
pouvoirs du préfet
au XIXe siècle


Exemple des pouvoirs d'un préfet ...

Le début de l'affaire.

Le 12 août 1889, quelques mois avant les élections législatives, une réunion électorale est organisée à Buzet par le candidat de la droite modérée, Maurice Beaulieu. Lors de cette réunion publique, tenue à la mairie, le ton monte très vite entre le candidat et certains habitants de la commune, connus pour leurs idées socialistes. Deux d’entre eux, Antoine Pérès et Augustin Moreno, ouvriers d’origine espagnole, s’en prennent à Maurice Beaulieu et échangent avec lui des injures, puis des coups de poing. La réunion se termine en bagarre générale et il faut l’intervention de la gendarmerie pour séparer les adversaires et rétablir l’ordre. Le candidat décide alors de porter plainte contre les deux ouvriers espagnols.

L'épilogue de l'affaire.

Le 22 septembre 1889, Antoine Pérès et Augustin Moreno sont arrêtés par la gendarmerie de Buzet. Transférés à Agen, ils sont emprisonnés pour trouble à l’ordre public et coups et blessures sur la personne de Maurice Beaulieu. Malgré le soutien d’une partie des habitants de Buzet, ils sont condamnés à deux mois de prison ferme. A leur libération, en avril 1890, le préfet de Lot-et-Garonne fait rédiger contre eux un arrêté d’expulsion pour avoir “ semé le désordre et oublié les devoirs que leur imposait la généreuse hospitalité de la France envers des étrangers ”. Conduits par des gendarmes à Bayonne, ils sont expulsés du territoire français en direction de l’Espagne.


Zoom


Décryptez le télégramme codé reçu par le préfet
de Lot-et-Garonne le 20 septembre 1889.


Code secret

0059 2358 9856 = le maire de Buzet 4695 = violence
0917 6725 2202 = commis des actes 6482 = signalés
3522 5501 0797 7160 = Damazan 2516 8040 = citoyens français
8511 0697 9634 = Buzet 6526 7134 = deux espagnols
9303 4722 8571 5371 = agents de propagande professionnels 3853 8836 9634 4926 = les faire arrêter et détenir
9634 = le ministre de l’Intérieur


Répondre aux questions.

Pourquoi ce télégramme est-il codé ? Par qui a-t-il été envoyé ? Quels ordres sont donnés au préfet ?
Le préfet a-t-il obéi aux ordres ? Qu’est-il arrivé aux deux ouvriers espagnols après qu’il ait reçu ce télégramme ?
Quel rôle du préfet sous la IIIe République est illustré par ce document ?
 
Bibliographie

Raconte-moi... Le Préfet,
Collection Raconte-moi,
Hemma, 1997.

Dictionnaire biographique
des Préfets,

M. Bargeton, Archives Nationales

La Préfecture de Lot-et-Garonne,
Burias, plaquette éditée en 1995, ADLG, 1 pl 351

Haussmann d’Albret, H. Delpont/H.Y Sanchez-Calzadilla,
Amis du Vieux Nérac, 1993.

       
 
[ accueil archives ] [ présentation ] [ activités pour les classes ]
[ mallettes pédagogiques ]
[ au fil du temps ]
[ liens ] [ plan du site ] [ conseil général ] [ contact ]