Liens
plan du site
Conseil général
Contact
Accueil Archives Présentation Activités pour les classes Mallettes pédagogique "Au fil du temps"    

Armand
Fallières


Introduction

Repères
chronologiques

Cours niveau collège

Cours niveau lycée

Liste des Documents


Introduction
.........................................................................


L’élection d’Armand Fallières, président du Sénat, le 18 janvier 1906 à Versailles, à la présidence de la République par le Parlement au premier tour de scrutin, par 449 voix contre 371, scelle un parcours républicain exemplaire commencé en 1871 au lendemain de la défaite de Sedan avant même que la République n’ose dire son nom.

Cette élection témoigne d’une république affirmée, du juste milieu –sans concession pour les extrêmes-, mais dénoncée comme une république bourgeoise par ses opposants de droite comme de gauche.
La période qualifiée, à posteriori à la lueur de la Grande Guerre, de Belle Époque s’inscrit dans une conjoncture économique prospère, au cœur d'une dynamique de progrès.
Mais la France et les autres pays industrialisés, européens ou non (Japon, États-Unis) produisent, conquièrent des marchés dans un contexte de concurrence de plus en plus dur que révèlent les tensions coloniales croissantes. L’heure est déjà aux rivalités, aux revendications, au surarmement. L’Extrême-Orient (Chine, Sud-est asiatique), l’Afrique du Nord ne sont pas les seuls enjeux et lieux d'affrontements. Les conflits se rapprochent de Paris et sont présents au cœur même de l’Europe (guerres balkaniques…).

Mais la France a réussi à sortir de l’isolement consécutif à la fin désastreuse de la politique aventureuse de Napoléon III. Elle a tissé autour d’elle un réseau d’alliances, encore fragile mais prometteur, en rapprochant des puissances jusque là éloignées telles la Grande-Bretagne et la Russie…, et ne désespère pas de « retourner » l’Italie.
A l'intérieur le régime semble solide. Il est sorti renforcé des nombreuses crises (Mac-Mahon, Panama, Boulangisme, Affaire Dreyfus…). L’équilibre des pouvoirs est affirmé au profit de l’Assemblée nationale sous l’arbitrage d’un président de la République… au rôle non négligeable, notamment dans le savant dosage des alchimies ministérielles.
Ce régime n’en reste pas moins attaqué. Attaqué sur sa droite par les cléricaux et les conservateurs (affaire des Inventaires, débat sur la peine de mort), mais aussi sur sa gauche. Les radicaux, majoritaires, doivent tenir de plus en plus compte des aspirations (et des agitations) populaires orchestrées par une CGT remobilisée et relayées par des socialistes maintenant unifiés.
Attaquée sur ses flancs, la république modérée doit poursuivre l’enracinement du régime autour d’un certain nombre de réformes qui doivent inscrire les principes républicains dans le quotidien des Français.
L’accession du gascon à la présidence n’est pas celle du compromis mais de la synthèse. Elle témoigne d’une France rurale devenue républicaine, durablement républicaine. Ce ne fut pas le moindre des mérites d’Armand Fallières d’avoir largement contribué à ancrer, très tôt, notre département dans le jeu démocratique.

Nous avons voulu dans ce numéro évoquer la Belle Époque du président Fallières à travers six documents issus des fonds des Archives départementales. S’ils n’épuisent pas tous les sujets qui pourraient être abordés et développés autour de cette période, ils ont pour finalité une approche essentiellement didactique des premières années du XXe siècle. En effet, ces documents permettent soit d’initier, soit d’approfondir la leçon en classe de quatrième dans le cadre de l’étude de la France entre 1815-1914, soit en première dans la cadre du programme centré sur la période 1871-1914. Les professeurs du Service éducatif proposent aux enseignants une série de pistes pédagogiques dont la finalité est de faire travailler les élèves individuellement ou en groupe, mais toujours en autonomie. Nous n'avons pas voulu concevoir un cours complet et exhaustif, mais plutôt un approfondissement, une poursuite plus en avant d’une réflexion autour de l’installation de la République, des principes qui la soutiennent, des crises qui la traversent avant la déflagration d'août 1914.


 
Documents

Doc n°1
Affiche électorale d’Armand Fallières candidat aux législatives de septembre 1889 dans l’arrondissement de Nérac.

Doc n°2
Carte postale
Armand Fallières en habits de président de la République, 1906


Doc n°3
Carte postale satirique
Ministère Sarrien (14 mars - 24 octobre 1906), mars 1906


Doc n°4
Carte postale satirique
Armand Fallières de retour de Russie,
août 1908


Doc n°5
Carte postale
Fallières en aéroplane,
1er trimestre 1906


Doc n°6
Carte postale
Fallières et la question du Maroc,
novembre 1906



       
 
[ accueil archives ] [ présentation ] [ activités pour les classes ]
[ mallettes pédagogiques ]
[ au fil du temps ]
[ liens ] [ plan du site ] [ conseil général ] [ contact ]