plan du site
Conseil départemental
Nous écrire Pensez à préciser votre adresse postale dans vos messages. Merci
Informations Aide à la recherche Aide à l'archivage Documents en ligne Expositions Un peu d'histoire Bibliothèque Service éducatif
<!-- function MM_findObj(n, d) { //v4.01 var p,i,x; if(!d) d=document; if((p=n.indexOf("?"))>0&&parent.frames.length) { d=parent.frames[n.substring(p+1)].document; n=n.substring(0,p);} if(!(x=d[n])&&d.all) x=d.all[n]; for (i=0;!x&&i<d.forms.length;i++) x=d.forms[i][n]; for(i=0;!x&&d.layers&&i<d.layers.length;i++) x=MM_findObj(n,d.layers[i].document); if(!x && d.getElementById) x=d.getElementById(n); return x; } //--> <!-- function MM_openBrWindow(theURL,winName,features) { //v2.0 window.open(theURL,winName,features); } function MM_findObj(n, d) { //v4.01 var p,i,x; if(!d) d=document; if((p=n.indexOf("?"))>0&&parent.frames.length) { d=parent.frames[n.substring(p+1)].document; n=n.substring(0,p);} if(!(x=d[n])&&d.all) x=d.all[n]; for (i=0;!x&&i<d.forms.length;i++) x=d.forms[i][n]; for(i=0;!x&&d.layers&&i<d.layers.length;i++) x=MM_findObj(n,d.layers[i].document); if(!x && d.getElementById) x=d.getElementById(n); return x; } //-->
accueil > un peu d'histoire> armoiries  
 

Balades historiques

Personnages
Armand Fallières
Hugues Fouras
Histoire
Protestants en Agenais
Les Lot-et-Garonnais et la Grande Guerre
Balade en Agenais
Armoiries
 
Visite des Archives

> Retour accueil

 
 
 
 
Définition
Les armoiries sont des emblèmes en couleur propres à une famille, à une communauté et qui obéissent à des règles dans leur composition, dans les couleurs utilisées ou les dessins reproduits.
 
Un peu d'histoire
C'est l'évolution de l'armement en Europe au XIIe siècle qui explique leur naissance. Rendus méconnaissables par leur équipement militaire, les grands seigneurs d'abord, puis toute la noblesse, au XIIIe siècle, adoptent ces signes sur leurs enseignes, bannières et boucliers afin de se reconnaître sur les champs de bataille.
Aux XIVe et XVe siècles c'est au tour des bourgeois, des villes, des communautés religieuses, des paysans aussi, de prendre des armoiries. Elles deviennent alors des marques de propriétés, des éléments décoratifs et envahissent tous les domaines de la vie quotidienne.
  Du XVIe au XVIIIe siècle, ces figures héréditaires se compliquent, les constructions deviennent extravagantes. La science des armoiries -l'héraldique- tourne à la pédanterie. La Révolution, considérant à tort les armoiries comme des signes de noblesse, les abolit pour les remplacer par un fatras : bonnets de la liberté, piques, balances.
  Un temps rétablies par la volonté de Napoléon, elles sont depuis 1872 une propriété privée que tout individu, communauté ou famille peut adopter et porter.
   
Les armoiries du département
  Le département au cours du XIXe siècle ne semble pas avoir éprouvé le désir de prendre des armoiries, sans doute influencé par la mauvaise réputation de ces dernières depuis la Révolution.
  Les villes -telles Agen, Marmande ou Villeneuve-sur-Lot- continuèrent elles à utiliser de tels emblèmes inspirés d'ailleurs de leurs signes de validation médiévaux, les sceaux.
  Au début du XXe siècle, lorsque fut construit le bâtiment des Archives il fallut choisir un ornement au sommet de l'avant corps de la façade. S'agissant des archives de tout le département, l'artiste eut l'idée de représenter les armes des quatre chefs-lieux d'arrondissement.
  C'est ce même écartelé, avec diverses variantes, que l'on retrouve sur des fanions d'associations, sur des invitations ou du papier à lettre jusqu'à ces derniers temps.
  Désireux de se doter d'armoiries stables et répondant aux impératifs historiques et héraldiques, le Conseil général a voté, dans sa séance d'automne 2003, l'adoption d'armoiries précisément reproduites et blasonnées qui puissent se décliner sur divers supports.
   
  Un tel geste renoue avec la raison d'être des armoiries médiévales : un moyen de communication entre les hommes, une façon pour eux de révéler leur identité, leur personnalité.
   
  À voir : l'Armorial de l'Agenais
   
les armoiries de Lot-et-Garonne
 
 
le sceau de Marmande
 
 
le duc de Bourgogne
 
 
Ecu coiffant la façade des Archives départementales





    Contre-sceau de Penne-d'Agenais (moulage Arch. nat.)    
 
[ accueil ] [ horaires, fermetures, historique] [ plan d'accès]
[ service éducatif ] [ Conseil départemental ] [ contact ]